Couteau laguiole : conseils et astuces d’affûtage/aiguisage

Le couteau Laguiole est une arme de valeur sûre en matière de coutellerie. Pour qu’il puisse être efficace et durer très longtemps, il convient de bien l’affûter. Mais pas n’importe comment. Voici quelques conseils et astuces pour vous aider à affûter votre couteau Laguiole comme il se doit.

Les différentes techniques pour aiguiser un couteau Laguiole

Il existe plusieurs techniques utilisées pour l’aiguisage du couteau Laguiole :

Avec une pierre

La technique consiste à utiliser une pierre qu’il faudra d’abord mouiller. En général, on utilise la pierre de Vielsalm ou coticule. Ensuite, il faut frotter le tranchant du couteau avec la pierre de manière à ce que de la poussière en découle. Celle-ci se mélange avec l’eau de l’aiguisage et permet un meilleur affûtage. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques :

  • Fixez la pierre sur une table avec un serre-joint ou posez la pierre sur un papier essuie-tout pour qu’elle ne glisse pas. Ensuite, il faut faire en sorte d’avoir un angle de 15 à 20° avec le corps et de pousser la pointe du couteau en avant. Aiguisez le couteau comme si vous coupiez la pierre avec le tranchant.
  • Vous pouvez aussi tenir la pierre avec la main et le couteau dans l’autre. C’est une méthode pratique, mais il faut juste faire attention à ce que le couteau ne glisse.

Avec une meule

Pour aiguiser un couteau avec une meule à eau, assurez-vous que le tranchant soit bien éloigné de la main. Cela permet d’éviter les blessures si le couteau ou la meule venait à vous échapper par mégarde. La meule sert à reformer le tranchant de la lame et non à le rendre fin.

Avec un fusil à affûter

Il est plus pratique d’aiguiser le couteau avec un fusil à affûter. Tenez le fusil dans une main et le couteau dans une autre. Il est aussi possible de positionner le fusil sur un support solide, sur le plan de travail, la pointe dirigée en bas. Un angle de 20° doit se former entre le fusil et le couteau. Cette technique d’aiguisage permet de garder le tranchant d’origine du couteau.

Avec un affûteur au carbure

On utilise le plus souvent du carbure de tungstène. C’est un outil pratique et surtout sécurisé. Il n’y a pas de plus grands risques de blessures. Pour ce faire, il faut poser l’affuteur sur une surface plane et placer le couteau dans l’espace défini. Il ne reste plus qu’à ramener le couteau vers soir avec une légère pression. Cette technique permet un aiguisage assez grossier.

Conseils d’aiguisage des couteaux

L’aiguisage ou l’affûtage est une action qui permet de garder le tranchant de la lame du couteau. C’est la partie extrême de la lame qui doit ainsi être aiguisée. En fonction de la lame, vous pouvez choisir la technique adaptée :

  • Acier carbone, facile à aiguiser, à l’aide d’une pierre
  • Acier inox, plus long à aiguiser, s’aiguise avec une pierre fine et très abrasive
  • Acier céramique, à aiguiser uniquement avec un affûteur ou une meule diamantée pour ne pas endommager le fil du couteau.

Finition d’aiguisage

Après l’aiguisage du couteau, il est possible de réaliser une superfinition en utilisant du cuir et une pâte à rasoir. Une fois le couteau aiguisé, passez-le sur le cuir à l’aide d’une pâte à rasoir. Cela permet d’avoir un tranchant super fin qui peut même couper un poil.

couteaux laguiole

Conseils d’entretien du couteau

Pour garder la longévité du tranchant et la durabilité du couteau, il convient de prendre soin de votre ustensile:

  • Après l’utilisation du couteau, il convient de toujours le nettoyer.
  • Au quotidien, lavez l’ustensile avec une éponge ou un chiffon doux et de l’eau savonneuse.
  • Évitez au maximum de laisser des restes de nourriture collées sur la lame.
  • N’utilisez pas le côté abrasif de l’éponge pour nettoyer la lame. Cela peut détériorer le tranchant.
  • Une fois le couteau passé à l’eau, essuyez-le directement avec un chiffon doux. Le laisser sécher à l’air libre favorise la rouille.
  • Le couteau ne doit pas passer dans le lave-vaisselle.
  • N’attendez pas très longtemps pour aiguiser votre couteau. Sinon, la lame aura déjà perdu son tranchant d’origine.
  • Il convient d’affûter régulièrement, pour conserver la forme de coupe.